Ça pétille dans le Morbihan !

20/04/2019

Ce deuxième jour sur le Spi Ouest France à la Trinité sur Mer a été rythmé par deux manches de Stades Nautiques et un Raid Côtier. Solune, Riwan et Charles étaient aux commandes du Diam 24 Golfe du Morbihan – Breizh Cola et réalisent une belle performance en se classant 7e, 3e et 2e des régates du jour. Une belle progression qui permet à l’équipage de grappiller des points sur leurs adversaires et d’être 3e au classement général ce soir. Charles Dorange, le tacticien du Team nous raconte cette journée et la préparation d’un Raid Côtier.

C’était plutôt une bonne journée pour vous aujourd’hui.

Oui, journée super cool ! Sur le premier stadium nous faisons un très bon départ au comité, malheureusement au portant nous perdons beaucoup de places, notre option tactique était mauvaise. Nous passons de la première place à la septième et avons du mal à revenir. Nous nous rattrapons bien sur la deuxième manche, où nous faisons un super départ, nous terminons troisièmes. Puis la journée s’est terminée par un Raid Côtier de 20 milles nautiques, d’environ deux heures en Baie de Quiberon. Nous avons été bons en tactique au près, nous avons bien suivi le vent et avons fait de jolis coups. En se décalant un peu par rapport à la flotte nous avons réussi à toucher plus de vent, à accélérer et à gagner des places. Ensuite, il a fallu maintenir notre vitesse et essayer de revenir au contact des deux bateaux devant. Ça a payé puisqu’on arrive deuxièmes à seulement une vingtaine de secondes de Team Réseau IXIO.

Tu es le tacticien du Team, comment est-ce que tu prépares un Raid Côtier ?

Nous recevons les parcours la veille du Raid Côtier, je prépare toute la navigation. Il faut d’abord rentrer toutes les coordonnées des bouées dans les appareils électroniques. Je m’occupe ensuite de la météo, je fais des routages de façon à savoir quelle stratégie sera la plus avantageuse pendant la navigation. Le lendemain, je présente tout mon travail aux deux autres équipiers, avant d’aller sur l’eau, une sorte de briefing. Ensuite, sur l’eau, nous essayons de reproduire le schéma que nous avions en tête. Forcément, la météo peut changer mais l’idée est de cerner les éléments qui vont être clés pendant la navigation, analyser le courant et connaitre son intensité, pareil pour les zones de reliefs.

Quels étaient vos rôles à bord aujourd’hui ?

Solune était à la barre, il m’aide dans les décisions stratégiques à prendre pendant les navigations. Riwan est régleur, il a la tête dans le bateau et fait en sorte de le faire avancer au plus vite. Moi, je suis à l’avant du bateau, j’ai une bonne vision de ce qu’il se passe sur l’eau. Je regarde les nuages, les risées, notre placement par rapport aux autres bateaux. Quel est le programme demain ? Demain, nous naviguerons en format Stades Nautiques, mais il risque de ne pas y avoir beaucoup de vent. J’espère que nous allons pouvoir courir plusieurs manches. Louis va certainement venir remplacer Solune sur le bateau, nous allons privilégier la composition nous serons plus légers.

Partenaires principaux

Fournisseurs officiels