Rendez-vous à Brest pour le Grand Prix de l’École Navale

29/05/2019

Le Grand Prix de l’École Navale s’inscrit une nouvelle fois dans le calendrier du circuit Diam 24. Dès demain, les régatiers du Team Golfe du Morbihan – Breizh Cola affronteront dans la Rade de Brest les principaux équipages engagés sur le Tour Voile 2019. Une compétition importante car elle compte pour le Championnat de France de Diam 24, les Bretons ont donc à cœur de bien figurer.

 

Deuxièmes du Grand Prix Atlantique et du Spi Ouest France, troisièmes sur le Grand Prix Guyader, le Team Golfe du Morbihan – Breizh Cola ajoute peu à peu de belles lignes à son palmarès sportif. Il ne reste plus que deux régates avant le Tour Voile cet été. Deux régates pour continuer à mettre en pratique le travail effectué durant les entraînements et conserver l’excellente entente à bord. Sur le Grand prix de l’École Navale qui commencera dès ce jeudi jusqu’à samedi, les jeunes ont décidé de s’accompagner d’un coach qui n’est autre que François Morvan, double vainqueur du Tour Voile (vainqueur en 2015 sur Spindrift et sur Fondation FDJ en 2017). « C’est un gros atout pour nous d’avoir un coach exclusif, il connait vraiment bien le bateau, il a une connaissance très approfondie. Cela va nous permettre de nous améliorer sur beaucoup de points techniques. Nous allons profiter à 100% de sa présence, pour travailler des points sur une vraie régate. » se réjouit le co-skipper du Team, Riwan Perron. 

Au programme sur ce Grand Prix, des régates en Stades Nautiques et des Raids Côtiers dans peu de vent. La majeure partie des équipages en lice pour le Tour Voile seront présents et la compétition s’annonce une nouvelle fois musclée et pleine de suspense. Le Team Golfe du Morbihan – Breizh Cola s’entraîne depuis plusieurs semaines dans la fameuse Rade de Brest, un lieu bien spécifique avec de nombreux effets de site « Nous avons fait beaucoup de raids dans la Rade de Brest. Nous jouons beaucoup avec les effets de site et profitons des reliefs et du courant pour créer des situations que l’on peut rencontrer en régate par la suite » raconte Riwan. Ces entraînements sont enrichissants et taillés sur mesure pour préparer au mieux le Tour Voile. « Nous essayons de préparer le raid du mieux possible dans un laps de temps assez serré. » ajoute Riwan. En effet, sur le Tour Voile les parcours peuvent être modifiés au dernier moment, et le Team devra être réactif. Chaque entraînement est bon à prendre, l’équipage se sent de plus en plus à l’aise et est prêt à monter une fois de plus sur le podium à l’issue de cette compétition. Début du Grand Prix, ce jeudi 30 mai.

 

Interview de Riwan Perron, co-skipper : 

 

« Nous sommes plutôt à l’aise en ce moment, nous avons fait beaucoup de raids, c’est devenu un point fort, nous sommes moins pénalisés que l’an passé. Dans la Rade de Brest, nous jouons beaucoup avec les effets de site et profitons des reliefs et du courant pour créer des situations que l’on peut rencontrer en régate par la suite. Le vent peut rentrer par plusieurs bras de la rade, on s’entraine en allant passer des bouées un peu partout dans la rade. On rencontre ainsi toutes les configurations de navigations que l’on peut rencontrer pendant un raid. C’est un entrainement ouvert à tous les équipages de la classe Diam 24. 

On travaille notre stratégie, nous essayons de nous mettre en configuration Tour, en recevant le parcours très peu de temps avant d’aller sur l’eau. Sur le Tour Voile, il peut y avoir des changements de parcours le matin. Cela nous permet donc de travailler sur la préparation de raid. Nous essayons de préparer le raid du mieux possible dans un laps de temps assez serré. C’est Charles qui a été beaucoup mis à contribution sur cette préparation. Il fait une analyse météo générale et après, il va vraiment chercher les détails qui peuvent faire la différence. 

On prend Le Grand Prix de l’École Navale comme une régate importante car elle compte pour le championnat de France de Diam 24. C’est la grosse régate d’avant-saison. Nous avons l’arrivée d’un entraineur, François Morvan, il arrive mercredi soir et sera là tout au long du GPEN. C’est un gros atout pour nous d’avoir un coach exclusif, il connait vraiment bien le bateau, il a une connaissance très approfondie. Cela va nous permettre de nous améliorer sur beaucoup de points techniques. Nous allons profiter à 100% de sa profiter de sa présence, pour travailler des points sur une vraie régate. »

Partenaires principaux

Fournisseurs officiels