Retrouver le « mojo » !

13/07/2019

Les plaisanciers sont venus en nombre célébrer les 23 Teams engagés sur ce Tour Voile. Ils ont eu raison car ils nous ont offert un beau spectacle en Baie des Sables d’Olonne sur le Côtier du jour. Le Team Beijaflore signe une deuxième victoire et conserve son leadership. Les Morbihannais, eux, terminent onzièmes après une longue bagarre sur l’eau ! Ils sont ce soir 4eau classement général et restent 2eau classement jeunes. 

 

Ce petit break après l’éprouvante étape de Jullouville a été bien apprécié par les bretons du Team Golfe du Morbihan – Breizh Cola. Une bonne façon de désactiver le « mode course », de penser à autre chose le temps d’une journée, de recharger les batteries avant la quatrième étape de ce Tour Voile. C’est dans la célèbre ville des Sables d’Olonne que les 23 Teams ont posé leurs valises, dernier Acte avant de passer dans la partie méditerranéenne de l’hexagone.

 

Solune, Riwan et Charles se sont élancés sous les coups de 13h pour un Raid Côtier au large des Sables d’Olonne. Un Raid qui s’annonçait relativement complexe, où les transitions de vent allaient être nombreuses, où il fallait être stratège.  Solune, le barreur, nous raconte son début de course « Nous n’avons pas pris un bon départ et on se retrouve rapidement dans le paquet de derrière à la première bouée de dégagement.  On était au contact avec Réseau IXIO qui arrive à choper du vent et à croiser devant toute la flotte, chose qu’on n’arrive pas à faire. Comme l’année dernière, le vent a vraiment été instable, il a fallu prendre ce qui nous tombait dessus et faire avec. Au portant, nous arrivons à revenir pas mal, nous reprenons des mètres sur les bateaux de devant, nous en doublons quelques-uns. ». 

 

Puis la fameuse transition arrive, encore un passage compliqué pour l’équipage qui l’anticipe par la gauche tandis qu’un groupe passe au sud. C’est finalement le groupe du sud qui prend l’avantage et le Team Golfe du Morbihan Breizh Cola est à nouveau mis en difficulté. « Nous avons un peu de mal en speed sur ce long bord dans la baie, nous ne sommes pas très à l’aise, mais nous arrivons à nous remettre dans le bain, et à remonter quelques places. » Une belle bagarre finale au contact avec l’équipage Sablais Grégory Lemarchal Les Sables d’Olonne. 

 

Après 4h30 de course acharnée, les garçons coupent la ligne d’arrivée en onzième position, un résultat peu satisfaisant pour le Team qui perd de précieux points sur la tête de classement mais qui est loin d’être catastrophique à la vue de la grande concurrence. Le Tour est encore long, l’équipage est solide et ne baisse pas les bras, « Ce Raid n’est pas catastrophique mais il n’est pas dans nos espérances. Il faut qu’on arrive à raviver la petite flemme qui fait qu’on a le mojo ! Nous arrivons à garder le moral et l’entente est toujours bonne à bord malgré ce qu’il nous arrive, ça c’est super ! » conclut le co-skipper. 

 

Partenaires principaux

Fournisseurs officiels